Certains le perdent, d’autres en gagnent; on prétend que c’est de l’argent: le temps ne nous appartient pas, mais dans une certaine mesure, nous l’utilisons comme bon nous semble…

Utopiamaker propose de faire du partage du temps une unité de création de richesse pour tous.
Il s’agit d’organiser nos échanges à partir de ce temps qui est notre richesse commune et individuelle. Tout individu, quelle que soit sa position sociale, y trouvera des solutions bénéfiques. Les valeurs telles que “Liberté, Égalité et Solidarité” reposeront sur notre bien commun: le temps, celui que nous avons de disponible dans la relation avec les autres, chacun à son rythme.

Les services, ainsi accordés entre personnes, permettent des économies significatives par rapport au marché conventionnel.
Chaque coopération conduit à une amélioration du pouvoir d’achat et l’adoption de modes de consommation et de production plus intelligents et plus sains.
 
Au-delà du bénéfice généré par l’échange de service, créons de la richesse en participant à des projets collaboratifs sociaux, offrons à ceux qui le nécessitent ou le désirent une formation continue, des moyens de subsistance et des activités de loisirs.
 
La transmission en temps réel de nos connaissances, le développement de nos technologies libres seront notre moteur d’innovation. Ainsi dans le cadre du processus, que nous avons nommé: “inclusion inversée” une population considérée comme “exclue” obtiendra les moyens d’acquérir la connaissance et la technologie qui lui sont nécessaires afin d’assurer son autonomie et deviendra elle-même un transmetteur d’innovations à un plus grand nombre. 
 

Dans un premier temps, les primo adhérents auront pour vocation de construire ensemble les bases de notre communauté et d’expérimenter les échanges qui alimenteront la base de donnée de l’IA qui nous permettra de visualiser la situation, d’analyser et de réguler notre croissance.

  • Complétez vos informations personnelles et accédez à votre profil.
  • Choisissez dans la liste le bénéficiaire de votre promesse ou déclaration de don et précisez la contribution financière apportée (à partir de 3€).
  • Choisissez dans la liste des services ceux que vous souhaitez offrir ou créez une nouvelle option.
  • De même, choisissez dans la liste des services ceux que vous souhaitez recevoir ou créez une nouvelle option.
  • Des temps sociaux seront crédités pour chaque action réalisée dans la communauté, don de temps ou don financier.
  • L’unité de temps social retenue est 20 minutes. 3 unités de temps sociaux représentent une heure de collaboration active. 
  • Les temps sociaux acquis seront le moyen de recevoir à votre tour du temps offert par les membres de la communauté.

Les temps sociaux sont attribués aux primo-adhérents dès que l’inscription est validée en proportion de la contribution (ex: 3€ = 3 unités de temps).
Une fois activé, l’accès via la déclaration de don, il suffit de compléter son profil, de définir son apport à la communauté et ce qu’on souhaiterait recevoir.
1/Échanges:
À partir de ce moment vous pouvez commencer à utiliser vos crédits de temps sociaux et à bénéficier des offres de la communauté.
Commencer par parcourir la liste des adhérents qui proposent les services que vous attendez, les contacter et chercher un créneau commun.
Répondre de même aux sollicitations des membres intéressés par vos offres.
Vous recevrez de nouveaux temps sociaux à la suite des dons ou des services que vous aurez accordés.
2/Dons de temps ou d’argent:
Vous pourrez aussi financer ou donner de votre temps à un projet commun ou individuel préalablement validé par les membres.
Le système vous versera directement des temps sociaux correspondant aux dons ou aux temps de services accordés.
Dans le cas des dons financiers, un €uro ira dans le pot commun du réseau, le reste sera reversé en totalité au bénéficiaire, personne ou projet. (2 €uros pour 3 versés ou 99 €uros pour 100 versés).
Chacun peut proposer un projet personnel ou de bien commun qui répond à un besoin premier et qui respecte l’éthique Utopiamaker.
Ce projet devra être étudié et adopté par les adhérents qui souhaitent se prononcer en tant que spécialiste du thème proposé.

En plus de promouvoir l’économie du don et les échanges collaboratifs, restons vigilants sur nos priorités:

  • L’engagement de chacun dans le travail coopératif est volontaire. Son moteur est la passion, la créativité, et la socialisation.
  • Le but de la communauté est de trouver et de partager des solutions pour répondre aux besoins de tous et notamment des personnes les plus fragiles.
  • Informer et rappeler à chaque individu ses droits, en s’assurant que tout le monde puisse en jouir pleinement dans la communauté.
  • Toutes les opérations de dons financiers ou d’échange de temps sociaux sont inscrites et listées de manière transparente et inaltérable dans le journal comptable, pour un enregistrement postérieur dans la blockchain.
  • S’affranchir du recours à l’autorité hiérarchique pour coordonner les activités communes, en lui substituant comme modalité principale la coopération directe.
  • En aucun cas, la production commune ne peut être privatisée afin d’en tirer profit.

Le pari:
Nous allons parier que l’individu est un créateur et qu’il peut utiliser la technologie, sans en devenir dépendant, afin de recentrer toute son énergie au développement humain et innover pour le bien commun en restant détaché de ses créations.

Le programme:
Mettre en place une mécanique de création de richesse par le don et la coopération entre tous.
l’aboutissement sera de créer les conditions qui libèrent l’individu des mesures économiques et technologiques de ce mécanisme.

La stratégie:
Appel à la créativité évolutive de tous. Recherche et innovation permanente alimentée par l’inclusion inversée. Décentralisation par la blockchain pour le contrôle des transactions, le P2P pour le transfert des connaissances et des contenus avec une régulation assisté par l’IA (Intelligence artificielle).

” Aucune carte du monde n’est digne d’un regard si le pays de l’utopie n’y figure pas. Car elle exclut le seul pays auquel l’humanité vient toujours accoster. ” Oscar Wilde